Chaînes Muculaires GDS

La méthode des chaînes musculaires et articulaires a été élaborée par Madame Godelieve Denys-Struyf kinésithérapeute et ostéopathe. Son sens aigu de l’observation (aidé par des études de portraitiste aux Beaux Arts) lui a permis de définir et ajuster progressivement une méthode globale de kinésithérapie intégrant le fonctionnement du corps et ses liens indissociables avec le comportement psychologique. Cette constatation primordiale explique les termes psycho-comportemental et psycho-corporel fréquemment utilisés, qui peuvent parfois surprendre en première lecture, mais qui traduisent l’unité profonde entre l’appareil locomoteur et l’appareil psychique.

La méthode G.D.S. est une approche tant préventive que thérapeutique, s’intéressant aux rapports entre la mécanique corporelle et le comportement. Elle est enseignée aux kinésithérapeutes mais elle s’adresse également, cela sous une autre forme, à toute personne désireuse de mieux se connaître et de se prendre en charge.

Aux professionnels, elle s’efforce, à travers une expérimentation personnelle, d’offrir une méthode d’observation, des mesures, des tests, des analyses et interprétations rigoureuses ainsi qu’une large palette d’outils thérapeutiques.

Aux autres, elle propose, par le biais d’expériences innovantes, une prise de conscience comportementale et corporelle stimulant la créativité de chacun dans sa propre prise en charge.

Toutes les parties du corps sont dépendantes les unes des autres, ce sont les muscles et leurs enveloppes organisés en chaînes qui les relient entre elles. Ces muscles sont par ailleurs les outils de l’expression psycho-corporelle : nos états de tension, nos émotions, nos sentiments et nos manières d’être s’expriment au travers du système musculaire qui influence nos postures, notre respiration et nos gestes. Lorsque de telles tensions ou des attitudes se répètent et se prolongent dans le temps, un excès de tonus musculaire s’installe et gagne de proche en proche, des muscles bien spécifiques jusqu’à faire apparaître sur le corps de véritables bandes tensionnelles. Ce mécanisme détermine alors, de manière progressive, une cascade de déplacements articulaires que nous désignons par le terme de suite articulaire.

Godelieve Denys-Struyf décrit six familles de muscles que le corps utilise pour s’exprimer, mais qui, dans l’excès, peuvent devenir chaînes de tension l’emprisonnant dans une attitude rigidifiée, réduisant ainsi sa liberté de mouvement
et le marquant d’empreintes spécifiques.

(Source)


Cette page est en cours de rédaction. A bientôt, revenez nous voir régulièrement.

Pour toute question:

Richard Prospero et Joëlle Winkel
Avenue Saint-Augustin 34 – 1190 Bruxelles
Tél: +32 (0)2 345 05 38
GSM: +32 (0)485 61 43 48

e-mail: richardrprospero@gmail.com

Articles récents

Nuage de Tags

2012 Bruxelles congé cotisations cours enfants Ganshoren jiseido karaté kiko mensuel mer mer du nord ostende plage Pâques qi gong stage Uccle vacances été

Copyright © 2017 Richard Prospero


Designed by Quentin Dallons